Éliminer les pensées négatives

Les pensées négatives vont et viennent dans votre vie? Elles rendent votre existence moins agréable et vous ne savez pas comment vous en débarrasser? L'exercice qui suit est alors pour vous!

 

Mais avant tout, sachez que le mot de mon titre, à savoir "éliminer" est un peu fort. Comme vous le savez sans doute déjà, on ne peut pas arrêter des pensées, qu'elles soient négatives ou positives car l'être humain pense sans arrêt. Essayez de rester une minute sans rien penser et vous verrez que c'est impossible. Même lorsque l'on médite, il y a des pensées qui surviennent. D'ailleurs, quand on médite, on n'apprend pas à éliminer les pensées mais à les laisser passer sans les entretenir. L'objet de cet article sera donc de vous montrer comment ne plus entretenir vos pensées négatives.  

Cette fois-ci, elles ne s'en iront pas en comptant jusqu'à dix comme nous l'avons vu pour la susceptibilité et la colère (voir article précédant). Mais l'exercice suivant est tout aussi simple à réaliser :

quand vous vous voyez en train de penser de manière négative ou à ressasser une croyance limitante, prenez du recul en visualisant devant vous ces pensées négatives. Peu importe comment vous les visualisez : mots, images, sons... mais elles doivent être devant vous, comme si vous matérialisiez une sorte d'hologramme face à vous. Une fois que vous avez vos pensées négatives devant vous, faites les monter un peu plus haut avec votre pensée et vos yeux (exactement comme on ferait monter une bulle de savon en soufflant dessus), puis, faites-les descendre petit à petit jusqu'à terre en partant du point haut où vous les avez mis puis en descendant à votre droite en diagonale.  Plus elles descendent et plus vous devez les visualiser petites jusqu'à les faire disparaitre. 

Ensuite, visualisez une pensée positive à l'endroit où les pensées négatives ont disparu et faites-là monter à l'endroit où se trouvait les pensées négatives de tout à l'heure. Plus vous faites monter la pensée positive et plus vous devez la faire grossir.

 

En faisant cela, vous allez apprendre à mettre à la corbeille vos pensées négatives. Elles sont un peu comme des spams ou des publicités : on ne peut pas les empêcher de venir mais on peut les jeter. Si vous vous obstinez à vouloir les empêcher de venir, vous allez péter un câble! Par contre, vous pouvez faire le ménage au fur et à mesure qu'elles arrivent.

Bien sûr, si les mêmes pensées négatives sont persistantes au point que vous deviez refaire cet exercice de manière trop récurrente, il est recommandé de travailler avec un coach sur vos croyances limitantes. Mais essayez déjà cela, c'est un bon antalgique avant de soigner la cause ;). Cela vous apprend aussi à entretenir des pensées positives, en gros, d'inverser la tendance!   

Pour conclure, sachez qu'il est assez important de ne pas entretenir vos pensées négatives puisque vous transmettez ainsi à votre subconscient un message que vous ne voulez pas voir se réaliser. Cependant, le subconscient n'a pas les capacités de faire la différence entre ce qui est bon ou mauvais pour vous. C'est une sorte de pilote automatique qui suit ce que vous lui dites sans réfléchir. Donc, si vous entretenez des pensées négatives, vous allez influencer votre vie de manière négative.  En faisant l'exercice proposé, vous ne vous stresserez pas à ne plus penser de manière négative mais juste à remplacer les pensées négatives par des pensées positives. Vous laisserez ainsi à votre subconscient un message plus agréable et il orientera votre vie de manière plus positive!


Objectif de la semaine :

Apprendre à remplacer les pensées négatives par des pensées positives en suivant les étapes suivantes :

  1. Je me rends compte que je pense de manière négative
  2. Je visualise devant moi cette négativité
  3. Je la fais monter plus haut par ma pensée et mes yeux
  4. Je la fais redescendre en diagonale en la faisant rapetisser au fur et à mesure
  5. Je la remplace par une pensée positive opposée
  6. Je lui fais faire le chemin inverse en la faisant grossir au fur et à mesure

 


Bilan

Ce bilan est un peu mitigé parce que je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup tester l'outil ci-dessus. Est ce dû au fait que je n'ai pas de pensées négatives en ce moment ou au fait que l'exercice marche tellement bien qu'il ne m'a servi que quelque fois? Je ne saurais le dire...

 

Ce qui est sûr, c'est que je l'ai surtout testé en début de semaine dernière. J'avais en effet des croyances négatives dues à mon épanchement synovial au genou. Je me disais souvent "ça ne passera jamais, tu auras toujours mal" ou "tu resteras handicapée toute ta vie" ou "tu deviens de plus en plus un boulet" ou "quand tu attrapes quelque chose, ça ne s'en va jamais" etc. J'ai essayé l'exercice quand je me rendais compte que je pensais des choses de ce genre.

 

J'ai trouvé l'exercice en lui-même assez dur à réaliser, essentiellement parce que j'avais énormément de mal à visualiser devant moi mes pensées. Du coup, je me suis aidée de ce petit stratagème : j'ai visualisé ma croyance comme si c'était une phrase projetée devant moi, comme sur un powerpoint. En gros, j'imaginais que j'avais ma croyance écrite sur un écran face à moi. C'était ainsi plus facile à faire descendre puis remonter. Je vous conseille de vous trouver des petites astuces de ce style qui peuvent vous faciliter le travail. Personnellement, je n'en ai pas trouvé d'autres.    

 

Sur le coup, c'est vrai que ça aide à penser à autre chose mais je n'avais pas pour autant des idées positives. J'ai dû refaire l'exercice à peu près six fois en tout sur trois jours sans grande conviction. Passé ces trois jours, il est vrai que je n'avais plus ces pensées négatives. Le problème, (si c'en est un!), c'est que ce bilan a peut être été falsifié par une discussion que j'ai eu avec une voisine amie qui m'a rassurée et écoutée (que pensez-vous de ce slogan : "l'amitié, un dopage contre les pensées négatives!" ;))

 

Voilà pourquoi ce bilan est assez mitigé. Si l'occasion se présente, je ré-essaierai cet exercice pour que les résultats soient plus probants mais heureusement pour moi, en ce moment, je n'ai pas de pensées négatives.

En tout cas, si cet exercice vous a été utile ou inutile, n'hésitez pas à le mettre en commentaire, cela nous aidera à avoir un bilan plus fourni. Et si vous avez envie des idées de sujets à tester, vous pouvez me le dire dans les commentaires ou sur ma page facebook et ils apparaitront sur le blog!

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    ariane-li (mardi, 12 avril 2016 17:03)

    Encore un article très pratique qui me sera très utile! ;)

  • #2

    caro (jeudi, 14 avril 2016 07:44)

    ça fait bizarre au début ce truc : j'ai un peu de difficultés à visualiser mes pensées négatives mais j'ai joué le jeu et les ai fait descendre puis j'ai fait remonter des pensées positives. Sur le coup, je me dis que ça ne marche pas parce que je n'ai pas bien visualisé mais en fait, le lendemain, mes pensées négatives étaient un peu moins présentes. Je vais continuer et on verra. Est ce que ça te fait ça aussi à toi?

  • #3

    linda (jeudi, 14 avril 2016 10:27)

    Je connais déjà cet exercice et je le trouve sympa. Il marche assez sur moi mais ça dépend de quelles pensées négatives il s'agit. Quand elles sont trop fortes, ça ne me fait pas grand chose en fait. Je l'utilise surtout quand j'en ai des pas trop graves.

  • #4

    Elodie (auteur du blog) (vendredi, 15 avril 2016 07:59)

    Oui caro, moi aussi ça me fait ça. Cet exercice est plus difficile que je ne le pensais et visualiser devant soi les pensées négatives n'est pas toujours facile pour moi aussi. Mais ça permet finalement de penser à autre chose et de stopper le fait de les nourrir. Je me demande en fait si c'est l'exercice en lui même qui marche ou si c'est le temps de le faire... Je vous en reparlerai plus précisément dans le bilan.
    Linda, je pense que tu as raison, pour de grosses pensées négatives, cet exercice est peut être un peu léger. Mais je ne peux pas le tester en ce moment car mes pensées négatives sont normales.
    Merci à vous, ariane-li y compris d'avoir commenté ce blog. Cela le fait avancer et précise le bilan avec d'autres points de vue.
    Si quelqu'un a des pensées négatives plus lourdes, qu'il n'hésite pas à nous faire son retour pour savoir si cet exercice marcherait aussi pour ça.

  • #5

    jijicool (mercredi, 20 avril 2016 21:49)

    j'avoue que moi aussi, après avoir essayé l'exercice, j'ai eu du mal à visualiser devant moi mes pensées négatives. Ton petit truc est pas mal, je vais l'essayer! Par contre, pour moi ça a pas mal marché. Je traverse une période difficile et je broyais du noir. Avec l'exo, ça s'est estompé et je suis assez contente. Merci de nous avoir donné cette astuce.

  • #6

    Elodie M (dimanche, 25 septembre 2016 19:03)

    Oui, cette technique marche très bien! Je laisse mes émotions négatives venir, je les reconnais, les accepte sans jugement ni interprétation, et je les laisse filer, comme des nuages, sans les nourrir.
    Aussi parfois, quand trop de pensées négatives me submergent, je les imagine devant moi, telle une cascade, qui est plus ou moins épaisse selon la quantité de pensées négatives. En fait, je me désidentifie de mes pensées, elles ne sont pas moi, elles sont extérieures à moi. Puis, la quantité de pensées négatives diminue, et donc le débit de ma cascade ralentit, et ma cascade devient moins épaisse, jusqu'à ne plus être qu'un mince filet d'eau, voire à s'arrêter de couler.

  • #7

    Elodie M (suite) (dimanche, 25 septembre 2016 19:11)

    Et à force de répéter ces techniques, les émotions ou pensées négatives disparaissent d'elles-mêmes de plus en plus vite, et j'ai remarqué qu'elles avaient tendance à se présenter beaucoup moins fréquemment. Mais il faut du temps avant que ce résultat se produise.
    Et les idées positives comme antidote est en effet un très bon moyen : il faut être à la recherche des petits bonheurs de la journée, et plus on en recherche, plus on en trouve là où ne les voyait pas auparavant, alors qu'ils étaient déjà présents! Notre cerveau a une plasticité qui nous permet de transformer notre vision des choses et de nous-même, il s'habitue ainsi à voir le monde de manière positive et cela nous transforme nous et notre vision du monde!:)

  • #8

    Elodie M (la blonde) (dimanche, 25 septembre 2016 19:14)

    Merci Elodie pour tes précieux articles! Tu fais vraiment du bon travail!:) C'est très bien de pouvoir aider les gens comme tu le fais. La santé mentale est primordiale, et c'est une chance que les coachs en développement personnel ou les sophrologues soient là! Chacun devrait avoir accès à ces techniques qui peuvent réellement nous sauver! Un grand merci donc!:)

  • #9

    Elodie (auteur du blog) (samedi, 01 octobre 2016 21:48)

    Merci pour ce joli compliment Élodie, cela me touche beaucoup et m'encourage à continuer dans la voie que je me suis fixée : faire progresser la recherche dans le développement personnel et permettre à tous de pouvoir y accéder facilement. N'hésite pas à partager le blog aux personnes que cela pourrait aider. A bientôt!