Comment obtenir les résultats que vous souhaitez avec la méthode Coué?

Ne serait-ce pas merveilleux de pouvoir gérer notre propre pensée pour obtenir ce que l'on souhaite? De savoir manier l'autosuggestion positivement afin de remplir notre vie de bonnes choses? D'imaginer que la méthode Coué fonctionne sur nous?

 

Évidemment, notre rationalisme nous fait vite les gros yeux! On a peur de passer pour un hurluberlu, on se dit que ce n'est pas possible de faire quoi que ce soit juste parce qu'on s'est    

répété une phrase plusieurs fois par jour. Et pourtant, si jamais cela fonctionnait, ne serions nous pas fous de ne pas essayer?

C'est ce que je me suis dit en cherchant le sujet de la semaine. J'ai en fait toujours été intriguée par la méthode Coué sans pour autant la retenir. "Comme si répéter une phrase devant un miroir alors que l'on n'y croit pas, pouvait changer quelque chose à la réalité..." pensais-je. Mais après maints articles publiés ici-même et d'autres lus sur les pouvoirs de la pensée, et avec souvent des résultats concluants en ce qui me concerne, j'ai trouvé qu'il était presque hypocrite de mettre à l'écart cette technique. 

Et en effet, après quelques recherches, je me suis vite rendue compte que la plupart des méthodes de développement personnel descendaient des recherches de Coué (comme la PNL, l'analyse transactionnelle ou la sophrologie pour ceux qui connaissent). Parce que oui, il s'agit bien d'une personne, un pharmacien plus précisément, qui découvrit que les médicaments agissaient mieux et plus rapidement lorsqu'il était enthousiaste à leur égard au moment de les délivrer. L'autorité d'une personne reconnue comme un médecin ou un pharmacien donne en effet du poids en la croyance d'une guérison. Et l'inverse est aussi vrai : si un médecin vous affirme que tel médicament n'est pas efficace (alors qu'il est censé l'être), il y a de fortes chances que ça ne fonctionne pas sur vous. 

 

Le concept est assez simple en soi, le plus dur étant finalement de ne pas tomber dans deux écueils : soit de penser que le psychologique n'a aucune influence sur notre état, soit de croire que tous les problèmes sont psychosomatiques. Sachons garder l'équilibre entre les deux.

Coué est en fait parti du principe que notre subconscient était à l'origine de nos états physiques et mentaux. Et comme nous ne pouvons communiquer avec notre subconscient que par l'imagination, celle-ci prend une place capitale dans sa théorie.  En effet, tout ce que l'on imagine pour notre futur, proche comme lointain, aurait des répercussions sur la réalité. Qui n'a jamais imaginé le pire... qui malheureusement s'est produit? Ne serait ce imaginer faire tomber le café de sa tasse en avançant de la cuisine au salon? Ou imaginer se tâcher alors que l'on a un vêtement blanc ou qui vient d'être lavé?

Par conséquent, si prévoir une catastrophe influence sa réalisation, cela est aussi vrai pour les bonnes choses! En s'appuyant sur cette idée, Émile Coué a donc mis au point une technique qu'il appelle l'autosuggestion, un outil qui nous permettrait d'influencer notre état (mental et physique) nous même, de ne plus être le jouet d'une sorte de pilotage automatique de pensées négatives mais de nourrir, par l'imagination, des idées qui viennent réellement de ce que l'on veut. Coué donnait d'ailleurs cette définition à l'autosuggestion : "c’est s’implanter une idée en soi-même par soi-même."

Celle-ci passe par la répétition d'une phrase, semblable à un mantra, qui doit :

  • toujours être positive, grammaticalement parlant. Par exemple, ne dites pas "je ne veux plus manquer de confiance en moi" mais, "j'ai confiance en moi".
  • commencer par "je"
  • être conjuguée au présent ou au futur proche (je vais + verbe à l'infinitif)

Toujours sceptique sur la théorie? Alors soyons de bons sceptiques justement, et passons à la pratique!


Objectifs :

 

Répétez 10 fois de suite 3 fois par jour cette phrase à haute voix :

-"Tous les jours, et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux"

 

Si vous souhaitez créer une autosuggestion plus personnalisée, vous pouvez utiliser ces trois modèles :

-"Je suis de plus en plus ... "
" Ma ... s'améliore de jours en jours "
" C'est facile et je peux ..."

 

Dans tous les cas, restez dans la limite du raisonnable. Vous ne pourrez pas refaire pousser un bras par l'autosuggestion, pour donner un exemple forcé ;-)


Bilan

Si j'ai eu le déclic de tester la méthode Coué cette semaine, c'est notamment parce qu'une crise de mal de dos s'était déclenchée (vous savez, ces gentils petits coup d'aiguilles à répétition dans les reins...). Heureusement, à force de faire attention à mes pensées, grâce à ce blog, je me suis rendue compte que j'étais assez défaitiste face à cela.

 

Ma première réaction a été de ne pas me jeter de pierre, car il faut bien le dire, personne n'est superman face à ce genre de difficulté. La deuxième a été de voir le coté positif des choses : pourquoi ne pas tester un outil qui pourrait m'aider? J'ai donc pensé à la méthode Coué. Ce qui était intéressant également, c'est qu'elle était utile pour toute sorte de problème. Ainsi, vous avez pu tester cet outil selon vos propres besoins.

 

Comme d'habitude, ce bilan reste évidemment subjectif et votre avis m'incombe énormément. N'hésitez pas à témoigner dans les commentaires de votre expérience vis à vis du sujet.

Pour ma part, j'ai donc utilisé deux phrases :

  • Tous les jours, et à tous points de vue, je vais de mieux en mieux
  • Ma santé s'améliore de jours en jours

J'ai respecté les 10 fois de suite 3 fois par jour pour chaque phrase, ce qui a fait 60 répétitions par jour à haute voix. Parfois, quand j'y pensais et que j'en avais l'occasion, je le faisais en dehors de ces 60 fois.

Au début, j'ai réussi à garder un état d'esprit de bonne sceptique. J'ai pris garde de ne pas penser avec ma partie consciente mais de laisser l'inconscient gérer, comme c'est le but avec cette méthode. Le premier jour, le message a été reçu 5 sur 5 : le premier soir, j'ai fait un rêve où je courais extrêmement vite, sans aucun mal aux genoux ni au dos. C'était marrant et en même temps, c'était la preuve que cela faisait travailler mon inconscient dans le bon sens!

Le deuxième jour, pas de rêve particulier mais une amélioration sensible tout de même, surtout à mon genou droit : j'ai plus d'endurance à la marche et dans les escaliers.

Le troisième jour, ma crise dans le dos semble passer plus vite que d'habitude, devant en général attendre une semaine et demie avant de me sentir mieux. Pour l'instant, je prends toujours des anti-inflammatoires et des antalgiques pour calmer la douleur. Du coup, sur le moment, je me suis dit que c'était dû à cela. Puis j'ai vite réagi : justement, depuis des années, les médicaments fonctionnaient très mal sur moi. A part m'endormir, ça ne me faisait pas grand chose. J'étais dans l'inverse total de l'effet placebo : des médicaments reconnus par les médecins ne fonctionnaient pas sur moi.

Et là, soit ils ont mieux fonctionné grâce à la méthode Coué, soit c'est la méthode en elle-même qui m'a soulagée, soit les deux. En tous cas, c'était génial. Peut être que je n'arrivais pas à guérir à cause de mon défaitisme face à la médecine? Était ce moi qui empêchais ma propre guérison? Je ne peux malheureusement pas répondre aujourd'hui avec exactitude, mais ce qui est sûr, c'est que ça n'aide pas...

 

Malheureusement, au moment où j'ai pris conscience de cela, j'ai justement trop laissé ma partie consciente intervenir. Je ne disais plus les phrases sans vraiment y penser, de manière relâchée afin que mon inconscient intervienne. J'étais trop centrée sur le résultat et disais les phrases de façon trop concentrée, en voulant absolument y ajouter une foi qui s'appuyait sur mon expérience des trois premiers jours. Et bien, le lendemain, j'ai de nouveau eu mal... Imaginez ma déception! D'ailleurs, je n'avais pas compris les causes de cela comme je vous les explique plus haut. C'était déconcertant. Mais heureusement, il restait quelques jours de test. 

 

J'en ai donc profité en reprenant un état d'esprit ressemblant aux premiers jours de test : laisser l'inconscient gérer et ne pas attendre de résultats particuliers. Et depuis, ça va mieux. Les médicaments font de nouveau effet et je suis sur la bonne pente. Il est trop tôt pour l'instant pour donner une conclusion complète à ce test, mais personnellement, je le trouve assez concluant. Mon genou va beaucoup mieux, ainsi que mon coccyx. Ce n'est pas anodin à mon avis : ce sont les dernières douleurs que j'ai eues, et peut être les plus faciles pour mon corps à reprendre en main. Quant à l'état d'esprit que cela procure, il est indéniable que cela m'a aidée à supporter mentalement mes douleurs. En effet, quand j'ai une crise, il m'arrive souvent de perdre espoir. Et cette fois-ci, je n'ai pas eu ce désagrément mais au contraire, de l'espoir. Cet outil est donc très conseillé si vous souffrez à cause de votre pessimisme, si vous êtes triste et si vous souhaitez être plus heureux dans la vie. 

 

J'espère en tous cas que cet article vous aura plu. N'hésitez pas à donner votre avis, qu'il soit positif ou négatif, afin que ce test ait plusieurs bilans grâce à votre expérience. De mon coté, j'adopte cet outil sur le long terme, car j'ai envie de voir jusqu'où il pourra me mener. Je vous tiendrai au courant.

Ensemble, faisons avancer la recherche dans le développement personnel!


Cet article vous a plu?

Allez encore plus loin en téléchargeant gratuitement mon livre numérique "5 clés pour avoir confiance en soi" qui donne des exercices concrets et simples qui vous aideront à vous affirmer et vous sentir mieux :

-Mieux vous connaître

-Apprendre à être vous mêmes

-Être guidé pas à pas

-Prendre confiance en vous

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Oriane (mercredi, 21 décembre 2016 19:30)

    Super intéressant! Tu as raison de partager sur ce sujet parce que pour moi ça a marché : j'avais une baisse de forme et après une semaine de méthode Coué, ça allait beaucoup mieux. Je recommande

  • #2

    Elodie (auteur du blog) (mardi, 27 décembre 2016 09:41)

    Merci beaucoup Oriane pour ton témoignage! Je suis heureuse de constater que pour toi aussi la méthode Coué a été concluante.

  • #3

    Karine (vendredi, 30 décembre 2016 18:38)

    Coucou Elodie et merci pour tes articles toujours supers intéressants!
    J'ai hâte d'avoir ton point de vue sur le long terme. Les premiers résultats semblent assez intéressants, sans être miraculeux non plus, ce qui montre que tu es sincère dans tes tests. J'espère pour toi que ce sera convainquant.
    A bientôt!

  • #4

    Élodie m (mercredi, 04 janvier 2017 18:26)

    Cette méthode marche beaucoup sur moi! Je l'ai testée à trois reprises, en me préparant mentalement avant une épreuve, en anticipant positivement la situation pendant un certain temps tous les jours, et les résultats étaient tels que je les avais imaginé sous mon angle positif! C'est fou! C'est génial cette méthode !

  • #5

    Elodie (auteur du blog) (mercredi, 04 janvier 2017 21:02)

    Merci à vous Karine et Elodie m!
    Karine, as tu déjà essayé la méthode Coué?
    Elodie m, les résultats positifs que tu as rencontrés m'encouragent à continuer! Quand tu parles d'épreuves, tu parles de difficultés dans la vie ou d'examens professionnels?